(Montréal) Le producteur fromager Saputo a affiché jeudi un bénéfice en baisse de 2,3 % pour son deuxième trimestre, malgré une hausse de 1,0 % de ses revenus.

La Presse Canadienne

La société montréalaise a réalisé un bénéfice net de 170,8 millions, soit 42 cents par action, pour le trimestre clos le 30 septembre, ce qui se comparait à un profit net de 174,9 millions, ou 44 cents par action, pour la même période un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires trimestriel a grimpé à 3,70 milliards, après avoir été de 3,67 milliards lors du trimestre correspondant l’an dernier.

Saputo a souligné que le marché des produits laitiers demeurait volatil en raison de la pandémie de COVID-19, mais qu’elle s’attendait à ce que cette volatilité soit plus modérée dans la deuxième moitié de l’exercice et au début du suivant.

Les ventes dans le segment des services alimentaires continueront d’être touchées tant que les restrictions locales demeureront en vigueur, a ajouté l’entreprise.

Au Canada, ce recul dans les services alimentaires a cependant été plus que contrebalancé par une augmentation de la demande chez des détaillants, qui reste plus élevée qu’avant la pandémie, même si les ventes dans ce segment commencent à se stabiliser après avoir enregistré une « forte augmentation » au trimestre précédent.

Le résultat ajusté de Saputo, qui exclut certains éléments non récurrents, a atteint 184,1 millions, ou 45 cents par action, en regard de celui de 198,3 millions, ou 50 cents par action, du deuxième trimestre de l’an dernier.

Les analystes s’attendaient en moyenne à un profit ajusté par action de 43 cents, ainsi qu’à des revenus de 3,73 milliards, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Par ailleurs, le conseil d’administration de la société a approuvé un dividende de 17,5 cents par action, lequel sera versé le 7 janvier aux actionnaires inscrits en date du 23 décembre.