(Ottawa) Les ventes d’habitations au Canada ont grimpé de 6,2 % en août, par rapport à juillet, pour atteindre un sommet record pour ce mois, grâce aux gains dans la région du Grand Toronto et celle du Lower Mainland de la Colombie-Britannique, a indiqué mardi l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

La Presse Canadienne

Par rapport à il y a un an, les ventes ont augmenté de 33,5 % en août.

Les ventes de maisons au pays se sont presque arrêtées au printemps en raison de la pandémie de COVID-19, mais ont rebondi tout au long de l’été, soutenues par la demande refoulée et la faiblesse des taux d’intérêt hypothécaires. En plus du record pour un mois d’août, les ventes d’août représentaient le sixième meilleur chiffre de ventes mensuelles de tous les mois.

Depuis le début de l’année, les ventes ont totalisé 341 463 logements, en hausse de 0,8 % par rapport aux huit premiers mois de 2019.

Le prix moyen national des maisons a également établi un autre record en août, à plus de 586 000 $, en hausse de 18,5 % par rapport à il y a un an.

En excluant le Grand Vancouver et le Grand Toronto, deux des marchés de l’habitation les plus actifs et les plus chers du Canada, le prix moyen national diminue d’environ 122 000 $, à 464 000 $.