(Ottawa) Le déficit du commerce des marchandises du pays s’est chiffré à 2,45 milliards en juillet, les importations et les exportations ayant continué d’afficher des gains importants, tout en demeurant en deçà des niveaux prépandémie, a indiqué jeudi Statistique Canada.

La Presse canadienne

En comparaison, le déficit actualisé s’était élevé à 1,59 milliard pour juin, selon les données de l’agence fédérale. Le déficit de juin avait initialement été estimé à 3,19 milliards.

Les économistes s’attendaient en moyenne à un déficit de 2,5 milliards pour juillet, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

« Ce rapport fournit de nouvelles preuves que l’économie du Canada se remet de la pandémie plus rapidement que nous ne l’avions prévu », a écrit Paul Ashworth, économiste en chef pour l’Amérique du Nord chez Capital Economics, dans une brève note.

« Dans l’ensemble, alors que le commerce est encore un peu en deçà de ses niveaux d’avant la pandémie, l’essentiel des pertes pendant les confinements a déjà été renversé. »

Par rapport à février, le mois avant que la pandémie ne paralyse presque toute l’économie, Statistique Canada a indiqué que les importations avaient diminué de 4,1 %, et les exportations, de 6,0 %.

La catégorie de produits de véhicules automobiles et de pièces a contribué à stimuler à la fois les importations et les exportations en juillet, alors que l’industrie automobile s’est adaptée à l’impact de la COVID-19 en augmentant la production, après l’avoir interrompue plus tôt cette année. Les constructeurs ont en outre raccourci la période d’interruption saisonnière de leurs activités cet été, a précisé Statistique Canada.

Les importations de juillet ont augmenté de 12,7 % pour atteindre 47,9 milliards, les importations de véhicules automobiles et de pièces ayant grimpé de 50,3 %. Les exportations ont augmenté de 11,1 % pour atteindre 45,4 milliards, et celles de véhicules automobiles et de pièces ont connu une hausse de 37,0 %.

Exprimées en volume, les importations ont augmenté de 11,2 % en juillet, tandis que les exportations ont progressé de 8,6 %.

L’augmentation globale du déficit commercial est survenue alors que l’excédent commercial du Canada avec les États-Unis a grimpé à 2,9 milliards en juillet, comparativement à 2,7 milliards en juin.

Pendant ce temps, le déficit commercial du Canada avec les pays autres que les États-Unis est passé à 5,3 milliards en juillet, comparativement à 4,3 milliards en juin.

Les exportations mensuelles de services ont augmenté de 0,6 % pour atteindre 8,7 milliards en juillet, tandis que les importations de services ont légèrement augmenté de 0,2 % pour s’établir à 8,5 milliards.

Selon Statistique Canada, le déficit commercial avec le monde pour les biens et services combinés était de 2,2 milliards en juillet.