(Ottawa) Les ventes en gros ont augmenté de 0,7 % pour s’établir à 67,5 milliards en février au Canada, même si elles ont été affectées par les blocages ferroviaires et les premiers effets de la COVID-19, rapporte Statistique Canada lundi.

La Presse canadienne

Les économistes s’attendaient à une baisse de 0,4 %, selon la société de données sur les marchés financiers Refinitiv.

En l’absence des blocus et de la COVID-19, Statistique Canada affirme que les ventes en gros désaisonnalisées se seraient rapprochées d’un gain de 1,5 %.

Les ventes du sous-secteur des véhicules automobiles, et des pièces et accessoires de véhicules automobiles ont augmenté de 4,2 % en février pour s’établir à 11,9 milliards.

En excluant ce sous-secteur, les ventes en gros au Canada ont diminué de 0,1 %.