(Washington) Les mises en chantier de logements privés aux États-Unis ont dégringolé de 22,3 % en mars, alors que la pandémie se diffusait sur le territoire et que les mesures de confinement s’étendaient, selon les données du département du Commerce publiées jeudi.

Agence France-Presse

Ce sont 1,2 million de maisons et immeubles qui ont commencé à être construits le mois dernier, contre 1,5 million en février.

Ce chiffre est légèrement inférieur aux attentes, puisque les analystes tablaient sur 1,3 million.

Ce niveau reste toutefois un peu supérieur à celui de mars 2019.

La construction de logements a été classée parmi les secteurs qui peuvent continuer à exercer même en cas de confinement.

Quant aux permis de construire, indicateur avancé du marché immobilier, ils sont en baisse de 6,8 % par rapport à février, avec 1,3 million de permis délivrés. Cela reste supérieur au niveau de mars 2019.

« Les mises en chantier ont diminué dans toutes les régions, mais la chute dans le nord-est, région où la concentration d’infections à la COVID-19 a été la plus importante, a été de loin la plus forte », ont commenté les analystes d’Oxford Economics dans une note.

Ils anticipent une baisse des mises en chantier au deuxième trimestre, et une reprise « modeste » au second semestre.