(Ottawa) La balance commerciale de marchandises du pays a accusé un déficit de 1,5 milliard en janvier, par rapport à 732 millions en décembre, a indiqué vendredi Statistique Canada, en évoquant une baisse des exportations.

La Presse canadienne

Selon l’agence statistique, les exportations ont fléchi de 2 % en janvier pour s’établir à 48,1 milliards, un recul essentiellement attribuable à un recul constaté du côté dans la catégorie des véhicules automobiles.

Les exportations de véhicules automobiles et de pièces se sont contractées de 4,1 % pour s’établir à 7,3 milliards, ce qui constitue un creux depuis mai 2018, en raison d’une diminution des exportations de voitures et de camions légers.

Selon Statistique Canada, ce recul s’explique par des arrêts de production temporaires qui se sont étirés dans certaines usines ainsi que par la fermeture de l’usine General Motors à Oshawa, en Ontario.

Les importations ont baissé de 0,5 % pour s’établir à 49,6 milliards. Les importations de biens de consommation ont diminué de 6,3 %, alors que du côté des produits pharmaceutiques, la chute a été 26,1 %.