(Washington) Les entreprises américaines ont généré 183 000 nouveaux emplois le mois dernier, un gain solide qui témoigne de la bonne santé de l’économie au moment où le nouveau coronavirus s’est propagé dans le monde.

Christopher Rugaber Associated Press

La firme de traitement de la paie ADP a indiqué mercredi que l’embauche en février était toutefois moins prononcée par rapport au mois précédent, lorsque le secteur privé a créé 209 000 emplois. Les entreprises manufacturières et minières ont rationalisé en février, alors que l’embauche était vigoureuse du côté de la santé et dans la catégorie principalement composée d’hôtels et de restaurants.

Mark Zandi, économiste en chef chez Moody’s, qui a contribué à la préparation du rapport d’ADP, a déclaré que les données avaient été compilées la semaine du 12 février, avant que le virus maintenant connu sous le nom de COVID-19 ne se propage à l’extérieur de la Chine.

Il a également déclaré que les conditions météorologiques clémentes avaient probablement stimulé la création d’emplois dans la construction, qui a ajouté 18 000 postes, et dans la catégorie des hôtels et restaurants, qui en a gagné 44 000. Cela suggère que l’embauche dans ces secteurs pourrait glisser au cours des prochains mois.

Les économistes prévoient s’attendent à ce que les données gouvernementales, qui seront dévoilées vendredi, fassent état de la création de 173 000 emplois en février. Le rapport ADP ne tient pas compte des embauches gouvernementales.