(Washington) Le nouvel accord commercial liant le Mexique, les États-Unis et le Canada n’a pas été complété au terme d’une réunion de 11 heures entre le principal négociateur commercial du Mexique et son homologue américain.

Associated Press

En quittant vendredi le bureau du représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, Jesus Seade a déclaré aux journalistes que les différentes parties négociaient sur toutes les questions.

« Ce n’est pas facile, mais nous travaillons bien », a dit M. Seade.

M. Seade a indiqué que la vice-première ministre du Canada Chrystia Freeland avait participé aux pourparlers, tout comme la présidente de la Chambre des représentants aux États-Unis, Nancy Pelosi, cette dernière de manière indirecte.

PHOTO SAUL LOEB, AGENCE FRANCE-PRESSE

La vice-première ministre du Canada Chrystia Freeland et représentant américain au commerce Robert Lighthizer lors d'une rencontre à Washington, le 27 novembre.

Les parties pourraient se rencontrer de nouveau samedi, a ajouté M. Seade.

Les États-Unis, le Mexique et le Canada ont convenu l’an dernier de remplacer l’ALENA conclu il y a 25 ans par la nouvelle entente Canada–États-Unis-Mexique (ACEUM).

L’accord doit être approuvé par les législatures nationales de chaque pays. Jusqu’à présent, seul le Congrès mexicain l’a ratifié.