(Ottawa) Les ventes de logements au Canada ont progressé de 12,9 % en octobre, par rapport au même mois l’an dernier, a indiqué vendredi l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

La Presse canadienne

L’activité de revente de maisons a été semblable à celle observée en septembre, mais elle représentait une hausse de près de 20 % par rapport au creux de six ans atteint en février. Les ventes de logements restent inférieures d’environ 7 % à leurs sommets de 2016 et 2017.

L’état du marché national s’est relativement maintenu en octobre, a souligné l’ACI. La croissance des ventes dans le Grand Vancouver, la vallée du Fraser, en Colombie-Britannique, et à Ottawa, a été contrebalancée par les déclins observés dans la région du Grand Toronto et celle de Hamilton-Burlington.

L’indice des prix des propriétés dans le Grand Vancouver a retraité de 6,4 % par rapport à l’an dernier pour atteindre 994 900 $. Dans la région de Toronto, l’indice des prix a avancé de 5,6 % à 814 400 $. Les plus fortes hausses de prix dans les grandes villes ont cependant été enregistrées à Ottawa, où l’indice de l’ACI a grimpé de 10,25 % à 436 300 $.

À l’échelle du pays, l’indice des prix a grimpé de 1,77 % à 633 600 $ sur une base annuelle, malgré les déclins dans certaines parties de la Colombie-Britannique et dans certaines grandes villes de l’Alberta et de la Saskatchewan.

Le nombre de propriétés nouvellement inscrites à la vente a reculé de 5,8 % en octobre par rapport à l’an dernier, et de 1,8 % par rapport à septembre.