(Montréal) Les intentions des consommateurs québécois à l’approche des Fêtes diffèrent largement de celles des gens du reste du Canada selon les résultats d’un sondage que publie mardi le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD).

La Presse canadienne

Le sondage de la maison Léger mené à une date qui n’a pas été précisée signale que les Québécois prévoient consacrer, en moyenne, 503 $ aux dépenses des Fêtes, comparativement à 792 $ pour les Canadiens.

Les dépenses d’alcool, de nourriture, de gâteries alimentaires, de livres et de musique sont significativement plus élevées au Québec qu’ailleurs au pays : 17 % de plus pour l’alcool et la nourriture et presque 15 % de plus pour les livres et la musique.

Par ailleurs, les Québécois semblent trouver plus de plaisir à faire leur magasinage des Fêtes que le reste des Canadiens ; 51 % des Québécois disent ne vivre aucun stress pour leur magasinage alors que 57 % des autres Canadiens considèrent que cette période est stressante.

Le sondage illustre quelques autres distinctions entre les Québécois et leurs compatriotes. Ainsi, 28 % des autres Canadiens ont déjà entamé leur magasinage, 6 % de plus que les Québécois. Au Canada, 41 % des répondants ont dit faire des achats compulsifs comparativement à 34 % des Québécois.

Enfin, les Québécois font plus d’achats pour eux-mêmes que les autres Canadiens.