(Ottawa) La proportion des travailleurs qui occupaient plus d’un emploi simultanément a augmenté au Canada de 1998 à 2018, mais moins rapidement qu’au cours de la période de 20 ans précédente, a indiqué lundi Statistique Canada.

La Presse canadienne

Cette proportion est passée de 5,0 % à 5,7 % au cours des 20 dernières années, alors qu’elle avait progressé de 2,4 % à 5,0 % de 1978 à 1998, a précisé l’agence fédérale.

Dans plus de la moitié des cas, ou 65,7 %, les personnes qui cumulaient des emplois travaillaient à temps plein dans leur emploi principal. Les personnes ayant plus d’un emploi travaillaient en moyenne 10 heures de plus par semaine que les personnes ayant un seul emploi, a précisé l’étude.

En 2018, un peu plus de 1 million de personnes occupaient plus d’un emploi au Canada, comparativement à 704 100 en 1998. Le nombre d’heures totales travaillées par semaine a été plus élevé chez les personnes cumulant des emplois que chez celles qui n’avaient qu’un emploi.

L’année dernière, les jeunes âgés de 20 à 24 ans affichaient le taux de cumul d’emplois le plus élevé, soit 7,6 %. Ils étaient suivis des travailleurs âgés de 25 à 29 ans, pour lesquels cette proportion était de 6,5 %.

Au cours des 20 dernières années, le taux de cumul d’emplois a été invariablement plus élevé, et a augmenté davantage, chez les femmes que chez les hommes. En 2018, 6,8 % des travailleuses occupaient plus d’un emploi, en hausse de 1,2 point de pourcentage par rapport à 1998. Le taux de cumul d’emplois chez les hommes a peu changé au cours de cette période, passant de 4,5 % en 1998 à 4,7 % en 2018.

Statistique Canada a observé que le cumul d’emplois était plus courant chez les travailleurs des secteurs à prédominance féminine des soins de santé et de l’assistance sociale, ainsi que des services d’enseignement.

En outre, les travailleurs autonomes sont plus susceptibles de cumuler des emplois.