(Washington) L’administration Trump a indiqué vendredi qu’une partie de l’accord commercial en négociation avec la Chine était « proche d’être finalisée ».

Agence France-Presse

Le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer (USTR) et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin se sont entretenus vendredi au téléphone avec le négociateur en chef pour la Chine, le vice-premier ministre Liu He.

PHOTO YURI GRIPAS, REUTERS

Le vice-premier ministre Liu He en compagnie du représentant américain au Commerce Robert Lighthizer (à gauche) et du secrétaire au Trésor Steven Mnuchin (à droite) lors d'une rencontre à Washington, le 10 octobre.

« Ils ont avancé sur certains dossiers et les deux parties sont proches de finaliser certains éléments de l’accord », dit un communiqué de l’USTR, ajoutant que des discussions allaient se poursuivre au niveau des délégations avant « un autre coup de téléphone dans un avenir proche ».

La phase 1 de l’accord, qu’il reste à coucher sur le papier, comprend un chapitre sur les droits de propriété intellectuelle, des questions structurelles concernant l’agriculture, les services financiers, un accord d’achat de produits agricoles. Il contient aussi des dispositions concernant les devises et enfin des règles concernant l’application de l’accord, avait récemment précisé le secrétaire au Trésor.

La semaine dernière, Robert Lighthizer avait annoncé « de gros progrès » sur ces négociations espérant que l’accord serait prêt pour sa signature par le président Donald Trump le mois prochain au Chili en marge d’un sommet de l’Association des pays riverains du Pacifique (APEC). Il avait toutefois signalé que « des questions restaient à résoudre », sans préciser lesquelles.

La Maison-Blanche a suspendu une augmentation des droits de douane sur 250 milliards de dollars d’importations chinoises qui devait être appliquée le 15 octobre mais la possibilité d’instaurer en décembre de nouvelles taxes de 15 % sur 150 milliards de dollars n’a pas été écartée.