(Washington) Les prix à la consommation aux États-Unis sont restés stables en septembre alors que les analystes s’attendaient à une légère progression de 0,1 %, selon l’indice CPI publié par le département du Travail jeudi.

Agence France-Presse

Sur douze mois, l’inflation se maintient à 1,7 %. Sans les prix de l’énergie et de l’alimentation, l’indice progresse de 0,1 % sur le mois et est en hausse de 2,4 % sur un an, comme en août.

Les hausses de prix alimentaires (+0,1 %) et celles des logements (+0,3 %) sur le mois ont été compensées par une baisse des prix de l’énergie (-1,4 %), des véhicules d’occasion (-1,6 %) et des vêtements (-0,4 %).

Sur un an, les prix de l’énergie sont en chute de 8,2 %.

La Fed est très attentive à l’inflation qu’elle voudrait voir plus proche de 2 %. Mais elle se focalise davantage sur un autre indice d’inflation, l’indice PCE, qui se base sur les dépenses réelles des consommateurs et qui doit être publié le 31 octobre.

Elle tient une réunion monétaire le 30 octobre et les marchés s’attendent à ce qu’elle baisse encore les taux d’intérêt d’un quart de point de pourcentage pour stimuler l’économie.

« L’inflation est plus faible qu’attendu en septembre du fait du ralentissement de l’économie mondiale qui pèse sur la demande et déprime les prix de nombreux produits », a commenté Chris Low de FTN Financial.