Les ventes de logements dans la région métropolitaine de Montréal ont augmenté de 10 % en août par rapport au même mois l’an dernier, pour atteindre un niveau record, pendant que les prix progressaient eux aussi.

La Presse canadienne

Selon l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec, la région de Montréal a enregistré 3527 ventes de maisons en août. Il s’agit du meilleur résultat pour ce mois depuis le début de la collecte de ces données, en 2000.

Les ventes ont été particulièrement solides dans les parties les plus en périphérie de la région métropolitaine, a précisé l’association. Elles ont avancé de 17 % dans la Rive-Nord et de 16 % dans la Rive-Sud. Sur l’île de Montréal, le nombre de transactions a progressé de 5 %.

La hausse la plus prononcée a toutefois été celle du secteur de Saint-Jean-sur-Richelieu, où les ventes ont gagné 20 % sur un an, tandis qu’elles ont gagné 12 % à Laval. Le secteur de Vaudreuil-Soulanges a été le seul à retraiter, avec un repli de 1 %.

Les ventes de copropriétés ont alimenté l’augmentation avec une hausse de 23 %, tandis que celles de maisons unifamiliales ont augmenté d’à peine 1 %.

Les copropriétés ont également enregistré la plus forte augmentation de prix, soit 7 %, pour atteindre un prix médian de 279 000 $, tandis que le prix médian des maisons unifamiliales a augmenté de 4 % pour atteindre 532 500 $.

Les inscriptions à la vente ont continué de chuter en août pour atteindre 16 390, soit une baisse de 21 % par rapport au même mois de l’année précédente. Il s’agit de leur plus faible niveau depuis août 2004.