(New York) Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi, lestés par la promesse d’une réponse musclée de Donald Trump aux nouveaux tarifs douaniers annoncés par la Chine sur des produits importés des États-Unis.

Agence France-Presse

le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre s’est établi 59,34 dollars à Londres, en baisse de 1 % par rapport à la clôture de jeudi. Sur la semaine, il a gagné 1,2 %.

À New York, le baril américain de WTI pour la même échéance a fini à 54,17 dollars, 2,1 % de moins que la veille. Sur la semaine, il a perdu 1,3 %.

Le pétrole, qui évoluait en légère baisse en début de séance, a chuté brusquement quand la Chine a annoncé son intention d’imposer de nouveaux droits de douane sur 75 milliards de dollars d’importations en provenance des États-Unis.

Le pétrole brut américain fait partie des produits visés par l’augmentation de la taxe d’importation en Chine de 5 %.

Selon Balint Balazs, analyste chez Schneider Electric, « ces nouveaux tarifs ont ravivé les craintes d’une récession », les États-Unis et la Chine étant les deux premières économies mondiales.

Dans une série de tweets, Donald Trump a promis une réponse musclée à Pékin, ce qui a maintenu les cours dans le rouge.

Un fort ralentissement de l’économie mondiale pèse à la baisse sur la demande d’or noir et donc sur les cours du baril.  

Le pétrole avait brièvement effacé une partie de ses pertes dans le sillage d’un discours du patron de la Réserve fédérale américaine, qui a promis d’agir pour soutenir la plus longue expansion de l’économie des États-Unis, mais a prévenu que la Fed n’avait pas de mode d’emploi tout prêt pour faire face aux tensions commerciales.

Les analystes s’attendent à une nouvelle diminution des taux directeurs américains lors de la prochaine réunion de politique monétaire de la Fed, alors qu’une baisse a déjà été décidée fin juillet.

Une baisse des taux, destinée à stimuler la croissance économique, a généralement pour conséquence de rendre le billet vert moins rémunérateur et de faire baisser les prix du pétrole, libellés en dollar.