Source ID:5e4091e49b2b37809378a242d55281f6; App Source:StoryBuilder

Un taux de change flottant aide l'économie à s'adapter

Le taux de change flottant du Canada a aidé son économie à s'adapter aux chocs... (PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES REUTERS

La Presse Canadienne
Edmonton

Le taux de change flottant du Canada a aidé son économie à s'adapter aux chocs externes et a contribué à une inflation faible et stable, a fait valoir lundi un haut responsable de la Banque du Canada.

Comme la cible d'inflation de la banque centrale retient généralement toute l'attention, les risques liés à une monnaie flottante sont souvent négligés, a observé le sous-gouverneur Lawrence Schembri dans le texte d'un discours prononcé à Edmonton.

La banque centrale revoit actuellement son accord de maîtrise de l'inflation avec le gouvernement fédéral en vue de son renouvellement en 2021. L'accord comprend une cible d'inflation de 2 % et un taux de change flottant.

Dans le texte de son discours destiné à la Economics Society of Northern Alberta, M. Schembri a affirmé que le dollar flottant permettait à la politique monétaire d'être indépendante et facilitait l'adaptation aux chocs externes.

Les avantages d'un taux de change flottant « dépassent largement » les coûts qui y sont reliés, car il contribue à la clarté des politiques et favorise le développement du secteur financier, a-t-il estimé.

« Nous n'allons pas modifier le régime de changes qui est intégré à notre cadre de politique monétaire. Cependant, il nous revient d'examiner régulièrement même les régimes les plus performants pour vérifier qu'ils servent bien les intérêts des Canadiens », a affirmé M. Schembri dans le texte de son discours.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer