(Ottawa) L’Association canadienne de l’immeuble (ACI) revoit à la hausse ses prévisions de ventes résidentielles pour 2019, affichant maintenant une légère amélioration par rapport à l’année dernière plutôt qu’une baisse.

La Presse canadienne

L’association indique que les ventes résidentielles devraient augmenter de 1,2 % comparativement à l’année précédente pour atteindre 463 000 unités en 2019, alors qu’elle prévoyait auparavant une baisse de 1,6 % cette année.

Ces prévisions ont été mises à jour au moment où les ventes de maisons déclarées par l’ACI ont augmenté de 6,7 % en mai, comparativement à la même période l’an dernier, ce qui représente la plus forte augmentation d’une année à l’autre depuis 2016.

L’amélioration des ventes a été poussée par les gains réalisés dans la région du Grand Toronto, qui a représenté près de la moitié de l’augmentation globale.

D’un mois à l’autre, les ventes résidentielles effectuées par l’entremise des systèmes MLS canadiens ont progressé de 1,9 % en mai.

Le prix moyen réel (non corrigé des variations saisonnières) des maisons vendues au pays en mai 2019 se situait près de 508 000 $, soit une hausse de 1,8 % d’une année à l’autre. En excluant la région métropolitaine de Vancouver et la région métropolitaine de Toronto, deux des marchés les plus chers du pays, le prix moyen s’est situé à un peu moins de 397 000 $.