• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Économie 
  • > Guerre commerciale: le FMI abaisse sa prévision de croissance pour la Chine 
Source ID:68d19d3512313dc19e184c287a701389; App Source:StoryBuilder

Guerre commerciale: le FMI abaisse sa prévision de croissance pour la Chine

« Tout le monde est perdant dans une guerre... (PHOTO -, AFP)

Agrandir

« Tout le monde est perdant dans une guerre commerciale. Si les échanges commerciaux sont menacés, s'ils sont affectés, la croissance en pâtira », a averti lors d'une conférence de presse à Pékin Kenneth Kang, le directeur adjoint du département Asie-Pacifique du FMI.

PHOTO -, AFP

Agence France-Presse
Pékin

Le Fonds monétaire international (FMI) a légèrement revu à la baisse mercredi ses prévisions de croissance pour la Chine, avertissant des conséquences néfastes de la guerre commerciale sino-américaine sur l'économie.

La seconde économie mondiale devrait voir son PIB progresser de 6,2 % cette année et 6,0 % l'an prochain, a indiqué le FMI lors d'une conférence de presse à Pékin. Les précédentes prévisions portaient respectivement sur 6,3 et 6,1 %.

« La croissance économique de la Chine s'est stabilisée début 2019 et devrait atteindre un rythme modéré [...]. Les incertitudes autour du commerce mondial demeurent élevées, avec un risque de baisse », a indiqué dans un communiqué le FMI.

Les tensions commerciales sino-américaines ont franchi un nouveau palier le week-end dernier.

Pékin a rejeté dimanche l'échec des discussions sur Washington, ne laissant entrevoir à court terme aucune sortie de crise, tandis que de nouveaux droits de douane punitifs sur 60 milliards de dollars de produits américains importés chaque année en Chine sont entrés en vigueur samedi.

Début mai, l'administration Trump avait annoncé des surtaxes sur 200 milliards de dollars de produits chinois exportés vers les États-Unis.

« Tout le monde est perdant dans une guerre commerciale. Si les échanges commerciaux sont menacés, s'ils sont affectés, la croissance en pâtira », a averti lors d'une conférence de presse à Pékin Kenneth Kang, le directeur adjoint du département Asie-Pacifique du FMI.

« Nous encourageons toutes les parties concernées à travailler ensemble pour parvenir à un règlement durable », a-t-il ajouté.

Mardi, la Banque mondiale avait également revu à la baisse ses prévisions de croissance mondiale : +2,6 % cette année contre +2,9 % estimé en janvier ; +2,7 % en 2020 (-0,1 point).

La Banque prévoit aussi pour la Chine une progression du produit intérieur brut de 6,2 % en 2019 (après 6,6 % en 2018).




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer