Source ID:28f1dcf49b4d3be8ab648ea6aaefc6b3; App Source:StoryBuilder

Le lait bio: populaire mais encore marginal

Le lait biologique représente à peine 1 % des ventes totales... (PHOTO MATHIEU WADDELL, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le lait biologique représente à peine 1 % des ventes totales de lait au Québec, indique Bryan Denis, président du Syndicat des producteurs de lait biologique du Québec.

PHOTO MATHIEU WADDELL, ARCHIVES LA PRESSE

Les Québécois boivent plus de lait biologique que par le passé. Résultat : les ventes ont connu une augmentation de 52 % au cours des cinq dernières années.

Les producteurs de ce produit de niche ont toutefois encore du travail à faire pour convaincre les consommateurs de le verser dans leur café ou leurs céréales puisque, pour le moment, il représente à peine 1 % des ventes totales de lait au Québec, a révélé Bryan Denis, président du Syndicat des producteurs de lait biologique du Québec, en entrevue avec La Presse.

Si la production de lait bio n'a pas suffi à la demande entre 2015 et 2018, l'année dernière a été plus difficile puisque les producteurs se sont retrouvés avec un léger surplus de lait. C'est que chaque année, quelque 15 producteurs reçoivent leur certification biologique, contribuant ainsi à augmenter la quantité produite. 

Pour éviter que l'histoire ne se répète en 2019 et s'assurer que le lait trouve preneur, on lance aujourd'hui une vaste campagne de publicité intitulée « Le lait bio fier de sa nature ».

« Cette année, l'offensive est plus agressive », admet le président du Syndicat, dont la ferme est située à Saint-Cyprien, non loin de Rivière-du-Loup. Il souhaite que davantage de Québécois se convertissent au lait bio. « Il y a place à l'amélioration », concède-t-il.

Des vaches qui vont dans le pâturage pendant l'été et qui font de l'exercice l'hiver, l'usage d'engrais naturel ainsi que l'accent mis sur la prévention des maladies des animaux sont autant d'arguments qui devraient convaincre le consommateur de mettre du lait bio dans son panier d'épicerie.

« Au final, c'est vrai que c'est marginal [la proportion de lait bio vendu], admet Annie Royer, professeure d'agroéconomie à l'Université Laval. Mais c'est une meilleure hausse que le lait conventionnel qui, lui, stagne. Il y a une demande pour les produits biologiques. »

Et la relève est là. Près de 40 % des producteurs de lait biologique ont moins de 35 ans. Et parmi ceux qui sont âgés de 50 ans et plus, près de 92 % assurent avoir des successeurs pour reprendre le flambeau, révèle un sondage interne mené par Les Producteurs de lait du Québec.

Prix plus élevé

Malgré tout, Bryan Denis sait que le prix plus élevé du lait bio fait encore hésiter certains consommateurs. Pour deux litres de lait à 2 % de matières grasses, la différence de prix entre le biologique et le conventionnel peut aller jusqu'à 2 $. Les nombreuses contraintes reliées à la production et à la transformation sont les principaux arguments évoqués pour justifier le coût plus élevé.

Le lait bio en chiffres

136

Nombre de fermes laitières biologiques au Québec

58 millions

Production annuelle de lait biologique en litres

1,5 %

Proportion de la production de lait bio au Québec par rapport à la production totale

Source : Syndicat des producteurs de lait biologique du Québec




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer