Source ID:b80383f85bda32ec8bfd9faccef169f5; App Source:StoryBuilder

Front commun Canada-Mexique contre les droits de douanes américains

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland... (PHOTO ARCHIVES  REUTERS)

Agrandir

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse
Ottawa

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, qui a reçu une délégation du gouvernement mexicain, a estimé mardi que les droits de douane américains sur l'aluminium et l'acier devaient être « abolis » pour « un vrai libre-échange » en Amérique du Nord.

« Il est temps d'abolir les droits de douane, nous pensons que cela serait bénéfique pour la compétitivité du continent tout entier et pour se rapprocher d'un vrai libre-échange », a déclaré Mme Freeland lors d'une conférence de presse à Toronto.

« J'ai bon espoir que si nous faisons bien les choses, les Américains pourraient se rallier à notre point de vue », a relevé Jesus Seade, sous-secrétaire mexicain aux Affaires étrangères en charge de l'Amérique du Nord.

Le Mexique qui, à l'instar du Canada, est visé par des droits de douane imposés par Washington, prépare à son tour de nouveaux « tarifs de représailles [...] qui incluront des considérations économiques et politiques » pour protester contre les taxes de l'administration de Donald Trump, a indiqué Gabriela Marquez Colin, secrétaire mexicaine à l'Économie.

Justin Trudeau s'est de son côté entretenu mardi avec le vice-président américain Mike Pence au sujet des droits de douane sur l'acier et l'aluminium, estimant que ceux-ci devaient être « annulés », selon un communiqué du cabinet du premier ministre canadien.

Mme Freeland doit se rendre mercredi à Washington pour rencontrer le secrétaire américain au Commerce Robert Lighthizer.

Elle compte tenter une nouvelle fois de faire valoir « qu'il est important, maintenant plus que jamais, de rétablir le libre-échange en matière d'acier et d'aluminium entre le Canada et les États-Unis ».

En juillet 2018, le Canada avait répliqué à ces taxes imposées par Washington avec des droits de douane sur 16,6 milliards de dollars canadiens (12,6 milliards de dollars) de produits américains, dont le ketchup, le bourbon et le jus d'orange.

Cette mesure faisait suite à la décision du président américain d'imposer une taxe de 25 % sur les importations d'acier et de 10 % sur celles d'aluminium en provenance du Canada.

La ministre canadienne a souligné fin mars que le maintien des tarifs douaniers américains sur l'acier et l'aluminium canadien soulevait de « sérieuses questions » concernant la ratification par le Parlement d'Ottawa du nouvel accord de libre-échange nord-américain, l'Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM, ex-ALENA) conclu fin septembre et toujours pas ratifié.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer