Source ID:03e10697c2993030995ffc9fa16a89aa; App Source:StoryBuilder

Restauration rapide: l'effet boeuf du végé

L'entreprise californienne Beyond Meat (BYND) a fait son entrée... (PHOTO MIKE SEGAR, REUTERS)

Agrandir

L'entreprise californienne Beyond Meat (BYND) a fait son entrée sur le NASDAQ, cette semaine. Son titre a explosé de 163 %, ce qui lui conférait une valeur boursière de 3,8 milliards US.

PHOTO MIKE SEGAR, REUTERS

Décidément, les burgers végétariens ont un effet boeuf sur la popularité des restaurants A&W. Depuis trois saisons, ses ventes augmentent dans les deux chiffres. Et au moment où Burger King lance son Impossible Whopper, sans viande, l'engouement pour les protéines végétales se fait sentir jusqu'en Bourse.

Les ventes comparables d'A&W ont bondi de 10 % au cours du trimestre clos à la fin de mars, alors que son titre a quant à lui grimpé de 4,22 % hier à Toronto. Cette augmentation fait suite à deux autres, de 13 % et de 12,3 %, ce qui a été qualifié d'« impressionnant » par Peter Sklar, analyste spécialisé en vente au détail chez BMO Marchés des capitaux.

Ces trois hausses sont survenues depuis le retour sur le menu des galettes végétales Beyond Meat, l'automne dernier. La vancouvéroise A&W avait auparavant cessé d'en vendre en raison d'une rupture de stock provoquée par une demande qui « a dépassé les attentes ».

Depuis le retour sur son menu des galettes... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Depuis le retour sur son menu des galettes végétales Beyond Meat, l'automne dernier, l'entreprise vancouvéroise A&W a vu son titre enregistrer des hausses lors des trois derniers trimestres, signe de l'engouement de sa clientèle pour les protéines végétales.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

L'engouement s'est également fait sentir jeudi lorsque Beyond Meat a fait son entrée sur le NASDAQ. Son titre a explosé de 163 %, passant de 25 $ US à 65,75 $ US. Cela conférait une valeur boursière de 3,8 milliards US à l'entreprise californienne, qui n'est pas encore rentable. Hier, son titre a gagné 1,58 % supplémentaires pour atteindre 66,79 $ US.

Les investisseurs « reconnaissent que ce n'est pas un marché de niche, mais un mouvement d'ampleur et une grosse opportunité financière », a dit à l'AFP Bruce Friedrich, directeur du Good Food Institute, un organisme promouvant les solutions de rechange aux produits animaux.

D'ici la fin du mois, toutes les grandes... (PHOTO TIRÉE DE L'INTERNET) - image 3.0

Agrandir

D'ici la fin du mois, toutes les grandes chaînes de supermarchés du Québec (IGA, Maxi, Metro, Provigo, Rachelle Béry et Super C) proposeront à leurs clients des galettes Beyond Meat.

PHOTO TIRÉE DE L'INTERNET

Cette entrée en Bourse coïncide par ailleurs avec l'arrivée dans les supermarchés du Québec des galettes Beyond Meat. D'ici la fin du mois, toutes les grandes chaînes (IGA, Maxi, Metro, Provigo, Rachelle Béry et Super C) en proposeront à leurs clients.

De bon augure pour Burger King

L'engouement des consommateurs pour l'offre végétarienne d'A&W permet aux investisseurs d'espérer que d'autres chaînes de restauration rapide en profiteront.

« Nous croyons que la hausse des ventes comparables de Burger King pourrait être significativement élevée grâce au lancement potentiel aux États-Unis de son Impossible Whopper, si on se fie aux récents résultats d'A&W qui a lancé un burger similaire au Canada », a récemment écrit Peter Sklar dans une note aux investisseurs.

Burger King a commencé à tester l'intérêt de... (PHOTO NATI HARNIK, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS) - image 4.0

Agrandir

Burger King a commencé à tester l'intérêt de sa clientèle pour un burger végétal dans 59 restaurants des États-Unis, au début d'avril.

PHOTO NATI HARNIK, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Burger King a commencé à tester l'intérêt de sa clientèle pour un burger végétal (de l'entreprise Impossible Foods) dans 59 restaurants des États-Unis, au début d'avril. S'il obtient le succès escompté, un lancement panaméricain est prévu d'ici la fin de l'année.

Comme Beyond Meat, Impossible Foods peine à répondre à la demande.

Selon une récente étude menée par le professeur Sylvain Charlebois, de l'Université Dalhousie, 7,1 % des Canadiens se disent végétariens et 2,3 % végétaliens. Chez les moins de 35 ans, les taux sont trois fois plus élevés que chez les 50 ans et plus.

McDonald's se démarque avec le bacon

Malgré l'appétit évident des jeunes Canadiens pour la protéine végétale, McDonald's n'est pas en train de planifier le lancement d'un Big Mac ou d'un Quart de livre sans boeuf.

« L'ajout d'une boulette végétarienne n'est pas [...] à prévoir dans l'immédiat », a écrit à La Presse la directrice des communications et des relations d'entreprise de la chaîne, Ryma Boussoufa.

Il faut dire que les consommateurs n'en sont pas à une contradiction près lorsqu'il s'agit d'alimentation.

McDonald's a dévoilé mardi que ses ventes avaient bondi aux États-Unis grâce... au bacon et aux beignets. Les ventes de ses magasins comparables au pays de Donald Trump ont progressé de 4,5 % au cours des trois premiers mois de l'année.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer