(Washington) Les États-Unis et la Chine visent à signer « fin mai, début juin » un accord pour mettre fin à la guerre commerciale entre les deux pays, affirme mercredi le Wall Street Journal, citant une source proche du dossier.

Agence France-Presse

Le quotidien des affaires croit savoir qu’une nouvelle session de pourparlers au niveau des négociateurs en chef doit se tenir à Pékin pendant la semaine du 29 avril, avant que les délégations ne se retrouvent à Washington pendant la semaine du 6 mai.

Si les négociations devaient aboutir, les responsables pourraient se laisser quelques semaines afin de mettre un point final au texte et à ses aspects juridiques, avant que les présidents Donald Trump et Xi Jinping ne paraphent le document lors d’un sommet pouvant se tenir dès le 27 mai, indique le WSJ.

Interrogé sur le sujet en marge d’un événement à la Maison-Blanche, Donald Trump s’est contenté de lancer : « Vous en entendrez parler très, très vite ».

« Les choses avancent bien », a-t-il assuré, ajoutant avoir « le sentiment que nous allons y arriver ».  

Interrogés, les services de Robert Lighthizer, le représentant au Commerce menant les négociations au nom des États-Unis, n’ont pas souhaité réagir.

Les États-Unis et la Chine négocient âprement depuis le mois de janvier un accord commercial très large qui doit permettre de mettre fin à la guerre commerciale déclenchée par Donald Trump à coups de tarifs douaniers pour forcer Pékin à mettre fin à des pratiques jugées déloyales.