(Ottawa) Les ventes des détaillants canadiens ont grimpé de 1,1 % pour atteindre 51,3 milliards en mars, stimulées par les ventes d’essence dans les stations-service et celles de matériaux de construction et de matériel et fournitures de jardinage, a indiqué mercredi Statistique Canada.

La Presse canadienne

Les économistes s’attendaient à une croissance de 1,0 % pour ce mois, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.

Les ventes ont progressé dans sept des onze sous-secteurs étudiés par l’agence fédérale.

Les ventes dans les stations-service ont gagné 6,0 % en mars, ce qui était attribuable en partie à une hausse des prix de l’essence à la pompe. Exprimées en volumes, les ventes d’essence sont restées relativement inchangées par rapport au mois de février.

Les ventes des marchands de matériaux de construction et de matériel et fournitures de jardinage ont augmenté de 4,3 % en mars.

Les ventes de véhicules automobiles et de leurs pièces ont diminué de 0,7 % en mars, alors que les ventes des concessionnaires d’automobiles neuves ont aussi reculé. En excluant le secteur automobile, les ventes d’ensemble des détaillants ont gagné 1,7 % en mars, a indiqué Statistique Canada.