(Pékin) Les autorités américaines ont ajouté pour 300 milliards de marchandises chinoises sur la liste de produits qui pourraient être frappés par une hausse des tarifs, tandis que Pékin promettait mardi de « se battre jusqu’à la fin » dans un conflit commercial qui alimente les craintes quant aux dommages qu’il pourrait causer à la croissance économique mondiale.

Associated Press

Le bureau du représentant américain au Commerce (USTR) a publié sa liste d’objectifs après l’annonce par Pékin, lundi, de hausses tarifaires sur 60 milliards de marchandises américaines. Les autorités chinoises réagissaient à la décision surprise du président Donald Trump, la semaine dernière, d’imposer des droits punitifs sur 200 milliards d’importations en provenance de Chine.

« La Chine se battra jusqu’au bout », a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Geng Shuang.

« Nous avons la détermination et la capacité de protéger nos intérêts. Les contre-mesures de la Chine ont montré notre détermination à protéger le système commercial multilatéral. »

La dernière liste américaine des 3805 catégories de produits marque une étape dans la réalisation de la menace du 5 mai de Donald Trump d’étendre les droits de douane punitifs de 25 % sur toutes les importations chinoises, a déclaré l’USTR. Une audience aura lieu le 17 juin, avant que Washington ne décide comment procéder, a-t-il ajouté.

La liste « couvre essentiellement tous les produits » non encore affectés par des droits de douane punitifs, a déclaré l’USTR.

Cela inclut les ordinateurs portables, les lames de scie, les pièces de turbines, le thon et l’ail. L’USTR a indiqué qu’il exclut les produits pharmaceutiques et les minéraux utilisés dans certains produits électroniques.