(Ottawa) Le déficit commercial de marchandises du Canada avec le monde s’est rétréci en mars dernier, Statistique Canada ayant relevé que les exportations avaient augmenté de 3,2 % alors que la hausse des importations a été inférieure, à 2,5 %.

La Presse canadienne

L’augmentation des exportations est principalement attribuable à une hausse de 7,7 % dans la catégorie des produits énergétiques, en particulier le pétrole brut. À la suite d’une baisse de 10,9 % de novembre à février, qui a coïncidé avec une réduction de la production en Alberta, les volumes des exportations de pétrole brut ont augmenté de 3,1 % en mars.

Entre-temps, les exportations de véhicules automobiles et de pièces pour véhicule automobile ont augmenté de 5,6 %.

Statistique Canada a observé que les importations ont crû principalement sous l’effet d’une hausse des importations de biens de consommation qui ont bondi de 6,7 % en mars pour se situer à un sommet inégalé de 10,9 milliards. Les volumes des importations ont augmenté de 1,3 % et les prix, de 1,2 %.

Les importations de vêtements, de chaussures et d’accessoires, de 22,9 %, ont contribué le plus à la hausse généralisée.

Statistique Canada a observé que les exportations vers les pays autres que les États-Unis ont augmenté de 8,8 % en mars pour atteindre 12,7 milliards. Les importations en provenance des pays autres que les États-Unis ont augmenté de 8 % en mars pour atteindre 19,5 milliards.