(Ottawa) Le gouvernement fédéral a dégagé un excédent de 3,1 milliards au cours des 11 premiers mois de l’exercice en cours, révèle l’évaluation préliminaire mensuelle de ses finances.

La Presse canadienne

Les chiffres du plus récent rapport du ministère des Finances laissent croire que, à un mois de la fin de l’exercice 2018-2019, le bilan du gouvernement devrait être bien meilleur que prévu. Les libéraux ont indiqué s’attendre à un déficit de 14,9 milliards pour l’exercice.

Le surplus cumulé d’avril à février représente une amélioration par rapport à la même période en 2017-2018, pendant laquelle le gouvernement avait enregistré un déficit de 6 milliards.

Dans l’ensemble, les revenus ont augmenté de 23,5 milliards, ou 8,5 %, par rapport à la même période de 11 mois de l’exercice précédent, a indiqué le rapport. Cela s’expliquait principalement par la hausse des revenus provenant des impôts et tirés des cotisations d’assurance-emploi.

Les dépenses de programmes ont bondi de 12,7 milliards, ou 4,8 %, principalement en raison de l’augmentation des principaux transferts aux particuliers et aux autres ordres de gouvernement, ainsi que de l’augmentation des dépenses directes de programmes.

En février seulement, l’excédent a atteint 4,3 milliards, selon le rapport.

Le mois dernier, le budget des libéraux prévoyait que le gouvernement afficherait des déficits annuels de 19,8 milliards en 2019-2020, de 19,7 milliards en 2020-2021 et de 14,8 milliards en 2021-2022.