Source ID:; App Source:

Samsung investit 380 millions et crée 1000 emplois aux États-Unis

Le premier fabricant mondial de téléphones intelligents a... (Photo Choi jae-gu, archives AP)

Agrandir

Le premier fabricant mondial de téléphones intelligents a choisi le site de Newberry County, en Caroline du Sud, pour implanter une usine «dernier cri» qui fabriquera des produits électroménagers grand public.

Photo Choi jae-gu, archives AP

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le géant sud-coréen Samsung a dévoilé mercredi un investissement de 380 millions de dollars aux États-Unis pour construire une nouvelle usine et créer près de 1000 emplois, une annonce prestement saluée par l'administration Trump.

Le premier fabricant mondial de téléphones intelligents a choisi le site de Newberry County, en Caroline du Sud, pour implanter une usine «dernier cri» qui fabriquera des produits électroménagers grand public (réfrigérateur, lave-vaisselles...), précise son communiqué.

L'administration Trump a aussitôt vu dans cette annonce le signe d'une attractivité retrouvée des États-Unis même si Samsung précise qu'il envisageait d'étendre ses activités sur le sol américain depuis «près de trois ans».

«C'est le reflet du fait que l'Amérique devient une destination de choix pour les entreprises internationales qui cherchent à se développer», a commenté le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, dans un communiqué.

Dans son communiqué, le PDG de Samsung Electronics se garde de toute référence politique et met en avant des raisons purement stratégiques.

«Ce nouvel investissement va permettre à Samsung d'augmenter la vitesse à laquelle nous pouvons faire acheminer nos appareils électroménagers haut de gamme en tenant compte des préférences régionales de notre plus important marché de consommateurs», a souligné B.K. Yoon.

Selon l'entreprise, 954 nouveaux emplois locaux verront le jour d'ici à 2020 grâce à cet investissement qui intervient au premier jour d'une visite du nouveau président sud-coréen Moon Jae-In à Washington où il doit rencontrer Donald Trump.

Depuis son élection en novembre, le président américain s'est vanté d'avoir dopé les investissements aux États-Unis et d'avoir freiné les délocalisations d'usines, notamment vers le Mexique.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer