Les ventes en gros ont légèrement augmenté de 0,2% pour s'établir à 56,9 milliards de dollars en novembre, une diminution dans le secteur de l'automobile ayant limité les gains totaux pour le mois, rapporte lundi Statistique Canada.

LA PRESSE CANADIENNE

Cette deuxième hausse mensuelle consécutive arrive en deçà de l'augmentation de 0,5% que prévoyaient les économistes sondés par Thomson Reuters. Les données d'octobre ont toutefois été revues en hausse et sont donc de 0,2% plus élevées qu'annoncé précédemment.

La hausse des ventes en gros pour octobre a ainsi été révisée à 1,3%, plutôt que 1,1%.

L'économiste de CIBC Andrew Grantham estime que «cette avancée très modeste» pour novembre arrive après l'annonce de données solides, sans être spectaculaire, dans les secteurs de la fabrication et de la vente au détail, la semaine dernière.

Les ventes en gros ont augmenté dans quatre des sept sous-secteurs en novembre, celui des produits divers ayant affiché le plus fort gain, exprimé en dollars.

Ce secteur a en effet gagné 7,2% pour se fixer à 7,4 milliards, grâce notamment à l'industrie des fournitures agricoles, dont les ventes ont augmenté de 17% en novembre.

Les ventes du sous-secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces ont diminué de 5,8% pour s'établir à 10,5 milliards, ce qui représente une deuxième baisse en huit mois.

Exprimées en volume, les ventes en gros ont légèrement reculé de 0,1%.