Les ventes de maisons neuves aux États-Unis ont progressé plus vite que prévu en septembre, a annoncé mercredi le département du Commerce.

Publié le 26 oct. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le nombre de transactions s'est élevé à 593 000 en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, en hausse de 3,1% sur un mois alors que les analystes tablaient sur une très légère avancée de 0,2%.

Sur un an, les ventes de maisons neuves s'affichent en très forte hausse de près de 30%.

Le ministère a toutefois nettement revu en baisse, de 609 000 à 575 000, son estimation du nombre de transactions en août.

En septembre, les ventes ont notamment flambé dans le nord-est du pays (+33,3%) et dans le centre (8,6%) mais ont perdu du terrain dans l'ouest (-4,5%).

Le prix médian d'une maison a par ailleurs augmenté sur un mois pour atteindre 313 500 dollars.

Au rythme des ventes de juillet, il faudrait 4,8 mois pour épuiser les stocks disponibles, selon les chiffres du ministère.

Les ventes de maisons neuves avaient atteint leur niveau record au pic de la bulle immobilière en juillet 2005 grimpant à 1,39 million de transactions.

Dans le sillage de la crise financière de 2008 provoquée par les prêts immobiliers à risque («subprimes»), elles avaient par la suite chuté à leur plus bas niveau en février 2011 à seulement 270 000.