Pour un deuxième mois d'affilée, le Québec a connu un rebond appréciable du nombre d'emplois.

Mis à jour le 7 oct. 2016
RUDY LE COURS LA PRESSE

Selon les données de l'Enquête sur la population active de Statistique Canada, le Québec comptait 38 300 emplois de plus en septembre qu'en août, tous à temps plein de surcroît. Le taux de chômage glisse ainsi de deux dixièmes à 6,9 %, soit une coche de moins que celui de la moyenne canadienne.

La quasi-totalité des nouveaux postes est dans le secteur des services : avec une forte proportion dans l'enseignement (23 200). Cela reflète sans doute l'embauche de contractuels en début d'année scolaire.

On observe aussi des gains appréciables dans le segment fourre-tout des autres services et dans les administrations publiques.

Dans le secteur des biens, la plus forte augmentation est dans la construction avec 6100 postes de plus.

D'un océan à l'autre, on compte 67 200 postes de plus, les deux tiers à temps partiel. Le taux de chômage est stable à 7,0 %. Des augmentations significatives, bien que moins considérables qu'au Québec, sont aussi observées en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Alberta.