Les clients de Rogers qui recevaient leurs factures de télécommunications par la poste ont été abonnés malgré eux à la facturation électronique.

Mis à jour le 22 juill. 2016
Isabelle Ducas LA PRESSE

En raison du risque d'un conflit de travail à Postes Canada, l'entreprise a « déplacé la plupart des clients de factures papier vers la facturation en ligne afin qu'ils puissent continuer de récupérer facilement leur compte et les informations de facturation », a expliqué Heather Robinson, chef régional des affaires publiques chez Rogers.

Les abonnés n'ont pas été consultés avant ce changement aux modalités de leur contrat.

« J'ai seulement reçu un courriel, le 14 juillet, me disant « Merci d'avoir choisi la facturation en ligne » et me dirigeant vers le site web de Rogers pour créer un compte en ligne », raconte un client, un retraité de 61 ans de Montréal, qui a toujours reçu par la poste sa facture mensuelle de cellulaire, qu'il paie au guichet automatique.

Lorsqu'il a téléphoné à son fournisseur, cette semaine, pour demander le maintien de ses factures papier, il s'est fait répondre que c'était impossible pour la facture du mois courant. Après quelques discussions, il a obtenu qu'on lui envoie une copie en format PDF par courriel, qu'il devra imprimer avant de faire son paiement à son institution financière.

IMPORTANTES ÉCONOMIES

Depuis 2014, les entreprises de télécommunications n'ont plus le droit d'imposer des frais à leurs clients qui désirent recevoir leurs factures par la poste. Des frais de 2 $ par mois étaient habituellement exigés, mais atteignaient 5,95 $ chez certains fournisseurs, avant que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) ne les interdise.

La migration des abonnés vers la facturation électronique permet aux entreprises de réaliser d'importantes économies.

Rogers a commencé à informer ses abonnés à la fin juin qu'ils cesseraient de recevoir leurs factures par la poste. Il a été impossible de savoir combien de consommateurs étaient touchés par cette décision, et ce qui était proposé à ceux qui n'ont pas accès à l'internet.

La plupart des fournisseurs de services ont intensifié leurs campagnes pour encourager leurs clients à adopter la facturation électronique, depuis qu'une menace de conflit de travail plane sur Postes Canada.