Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont restées stables aux États-Unis à la surprise des analystes, selon les données publiées jeudi par le département du Travail.

Publié le 14 juill. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le ministère a recensé le dépôt de 254 000 nouvelles demandes d'allocations-chômage pendant la semaine close le 11 juillet, maintenant le même rythme que la semaine précédente alors que les analystes s'attendaient à une hausse de 4,3%.

Les demandes hebdomadaires d'allocation-chômage se maintiennent ainsi sous la barre symbolique des 300 000 pour la 71e semaine consécutive, soit la plus longue période sous ce seuil depuis 1973, a relevé le ministère.

La moyenne des demandes sur quatre semaines s'est, elle, affichée en baisse de 2,1% pour s'établir à 259 000.

Sur un an, les inscriptions au chômage sont en chute de 8,6%.

Ces bons chiffres semblent confirmer le rebond des créations d'emplois aux États-Unis qui ont retrouvé des couleurs en juin après être tombées en mai à leur plus faible niveau depuis six ans. Le taux de chômage en juin s'est établi à 4,9%.