Le groupe américano-canadien d'informations Thomson Reuters a annoncé lundi avoir vendu sa filiale dédiée à la propriété intellectuelle et aux sciences pour 3,55 milliards de dollars aux sociétés d'investissement Onex et Baring Asia.

Publié le 11 juill. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

La transaction, soumise à l'approbation des autorités de la concurrence, devrait être conclue «dans les prochains mois», indique la société dans un communiqué.

La filiale vendue fournit des informations sur la propriété intellectuelle et les sciences, ainsi que des outils d'aide à la décision et des services «permettant aux gouvernements, universités, éditeurs et entreprises de découvrir, protéger et commercialiser de nouvelles idées et marques», précise Thomson Reuters.

Pour Jean Eric Salata, directeur général de Baring Asia cité dans le communiqué, «les perspectives pour cette activité sont soutenues par l'évolution vers une économie de la connaissance et l'importance continue de la recherche et développement».

Thomson Reuters prévoit d'utiliser environ 1 milliard de dollars de la transaction pour racheter des actions, rembourser une partie de sa dette et investir dans ses autres activités.