Source ID:; App Source:

La croissance sous 2%, selon James Bullard de la Fed

James Bullard, président de l'antenne régionale de la... (Photo David Boily, archives La Presse)

Agrandir

James Bullard, président de l'antenne régionale de la Fed de Saint Louis et membre votant du Comité monétaire (FOMC), juge que la croissance économique aux États-Unis «est en dessous du rythme de 2%».

Photo David Boily, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le rythme de croissance annuelle de l'économie américaine a ralenti au-dessous de 2%, a affirmé jeudi un responsable de la Réserve fédérale (Fed) qui apparaît hésitant sur les choix monétaires à venir.

James Bullard, président de l'antenne régionale de la Fed de Saint Louis et membre votant du Comité monétaire (FOMC), juge que la croissance économique aux États-Unis «est en dessous du rythme de 2%».

La Fed prévoit toujours une expansion de 2,2% en 2016, mais le premier trimestre a accusé un ralentissement de la croissance du Produit intérieur brut (PIB) à 0,5% en rythme annualisé.

À propos de la politique monétaire, M. Bullard a noté, dans un discours en Californie, la divergence entre l'opinion médiane du Comité monétaire de la Banque centrale qui table sur une «normalisation lente» des taux d'intérêt avec des hausses graduelles et les attentes des marchés financiers qui n'envisagent «quasiment pas de normalisation».

Selon lui, si l'on en croit la santé du marché du travail, la légère remontée de l'inflation et l'apaisement des risques mondiaux, «les projections médianes du Comité monétaire sont plus près de la vérité».

Mais dans le même temps, ajoute M. Bullard, si l'on regarde la croissance ralentie et les attentes d'inflation des marchés financiers, ceux-ci sont plus proches de la vérité en pensant que la courbe d'ascension des taux d'intérêt sera «bien plus légère».

En mars, la majorité des membres du Comité monétaire avaient estimé que les taux d'intérêt se situeront à 0,9% fin 2016, ce niveau correspondant à deux hausses des taux de 0,25 point de base. Les taux directeurs sont actuellement fixés entre 0,25% et 0,50%, après la modeste hausse historique intervenue en décembre dernier après sept ans de taux à zéro.

La prochaine réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine est prévue les 14 et 15 juin.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer