• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Économie 
  • > Goldman Sachs vend des actions de Valeant offertes en garantie pour des prêts 
Source ID:; App Source:

Goldman Sachs vend des actions de Valeant offertes en garantie pour des prêts

La valeur des actions de Valeant a chuté... (PHOTO CHRISTINNE MUSCHI, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La valeur des actions de Valeant a chuté récemment en raison des controverses entourant ses pratiques d'affaires.

PHOTO CHRISTINNE MUSCHI, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LAVAL

Valeant Pharmaceuticals a annoncé, vendredi, que Goldman Sachs avait vendu un bloc de ses actions données en garantie pour des prêts s'élevant à 100 millions de dollars américains contractés par le président et chef de la direction de la compagnie, Michael Pearson.

La société de Laval a précisé que les prêts avaient été autorisés par son conseil d'administration, qui est présidé par M. Pearson, et que leur existence avait été divulguée aux actionnaires dans des documents réglementaires fournis pour les assemblées générales annuelles de 2014 et de 2015.

Dans un communiqué de l'entreprise, Michael Pearson a indiqué qu'il n'avait pas souhaité que les actions soient vendues.

La valeur des actions de Valeant a chuté récemment en raison des controverses entourant ses pratiques d'affaires, notamment en ce qui a trait aux importantes hausses de prix imposées à certains de ses produits et à ses relations avec certaines pharmacies spécialisées.

Le président et chef de la direction est au coeur de la tourmente qui secoue actuellement la plus grande société pharmaceutique canadienne inscrite en Bourse.

Sous la direction de M. Pearson, Valeant a procédé à plusieurs acquisitions - notamment celle du fabricant de verres de contact Bausch and Lomb, de même que plusieurs autres compagnies pharmaceutiques. Sa tentative pour acheter Allergan, la californienne derrière le traitement antiride Botox, a toutefois échoué.

Valeant a affirmé que Michael Pearson ne devrait plus rien à Goldman Sachs après la vente du bloc d'actions et le remboursement de sa dette. La compagnie n'a pas donné de détails concernant le nombre d'actions vendues, le montant de la transaction ou l'identité de l'acheteur.

Elle a indiqué que M. Pearson avait reçu la permission du conseil d'administration d'offrir deux millions d'actions comme garantie pour des prêts totalisant 100 millions de dollars américains. L'argent a été utilisé pour faire des dons à des oeuvres de bienfaisance, pour respecter certaines obligations fiscales et pour acheter des actions additionnelles.

L'action de Valeant a plongé jeudi de 14,7 %, pour clôturer à 103,37 $ à la Bourse de Toronto. Elle avait atteint en août un sommet de 347,84 $. En début d'après-midi vendredi, l'action grimpait d'environ cinq %.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer