Sprint va offrir un service d'itinérance direct à Cuba

Sprint va bientôt devenir le premier opérateur de téléphonie mobile américain à... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG NEWS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG NEWS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LA HAVANE

Sprint va bientôt devenir le premier opérateur de téléphonie mobile américain à offrir un service d'itinérance (roaming) direct à Cuba, après un accord signé lundi avec le monopole des télécommunications cubain Etecsa, ont annoncé les deux entreprises.

«Cet accord entre Sprint communications company LP et Etecsa permet aux clients de Sprint d'effectuer et de recevoir des appels, d'envoyer et recevoir des messages texte (SMS) et de transmettre des données sur le réseau Etecsa avec leurs propres téléphones», indique un communiqué conjoint des deux entreprises lu à La Havane par Vivian Iglesias, directrice des services internationaux d'Etecsa.

Ces services commenceront à fonctionner une fois les tests techniques achevés et les questions financières résolues, a-t-elle ajouté.

Les parties doivent notamment définir les modalités de paiement par des pays tiers, l'embargo américain empêchant pour l'instant toute transaction directe entre banques cubaines et américaines. En vertu de ce même embargo, les paiements ne pourront s'effectuer en dollars, rappelle le texte.

Le 22 septembre dernier, Etecsa et Sprint avaient déjà signé un accord pour une interconnexion directe via le câble sous-marin Alba-1, qui relie l'île au Venezuela.

«Pour moi la connectivité est un outil très important pour le progrès», s'est réjoui en espagnol le PDG de Sprint Marcelo Claure.

Venu à Cuba à l'occasion de la Foire internationale de La Havane (Fihav), M. Claure a appelé de ses voeux «le flux libre d'Américains à Cuba», pour l'instant bloqué par l'embargo qui limite les visiteurs de ce pays à 12 catégories.

Fin septembre, un autre opérateur américain, Verizon, avait déjà annoncé qu'il offrait un service d'itinérance à ses abonnés mobiles en visite à Cuba, mais via un opérateur intermédiaire étranger déjà sous contrat avec Etecsa.

Contrôlé par le groupe de télécommunications japonais Softbank, Sprint compte 57 millions de clients et emploie plus de 30 000 personnes. Il compte parmi les quatre plus grands opérateurs mobiles aux États-Unis avec ATT, Verizon et T-Mobile.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer