Les prix des logements aux États-Unis ont légèrement augmenté en août après trois mois consécutifs de recul, selon l'enquête Case Shiller publiée mardi par Standard & Poor's.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le prix moyen des logements à la vente dans les 20 plus grandes métropoles américaines a progressé de 0,1% en données corrigées des variations saisonnières, selon cette enquête.

Sur un an, les prix de l'immobilier dans ces villes sont par ailleurs en hausse de 5,1%, soit légèrement plus que ce que à quoi s'attendaient les analystes (+5,0%).

L'indice montre que sur un mois plusieurs villes de la côte ouest ont vu leurs prix continuer de grimper, comme Seattle (+0,7%), San Francisco (+0,5%) ou Portland (+0,9%). En revanche Chicago (-0,4%) et Detroit (-0,5%) dans le Midwest sont en recul.

La plupart des indicateurs montrent «la solidité» du secteur immobilier, a estimé David Blitzer, responsable de l'indice chez Standard & Poor's, cité dans le communiqué.