Le moral des ménages aux États-Unis s'est amélioré en septembre à la surprise des analystes, selon l'indice de confiance des consommateurs américains publié mardi par le Conference Board.

Publié le 29 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

L'indice a gagné 1,7 point à 103 points contre 101,3 points en août (chiffre révisé).

Les analystes s'attendaient dans leur prévision médiane à un recul à 96.

«L'indice de confiance des consommateurs a modestement progressé en septembre, après le fort rebond du mois d'août», a indiqué Lynn Franco, directrice des indicateurs au Conference Board, citée dans le communiqué. La hausse de l'indice a été portée par l'évaluation présente que les consommateurs des conditions d'affaires actuelles. Cette composante affiche un sommet depuis 8 ans à 121,2, note l'économiste du Conference Board.

Les attentes à court terme des ménages demeurent stables. Les consommateurs ne prévoient pas une accélération de la croissance même s'ils misent sur «une modeste amélioration de leurs rémunérations».

Le 25 septembre, l'indice concurrent établi par l'Université du Michigan avait fait état pour sa part d'un net recul du moral des ménages américains à 87,2 que les analystes ont interprété comme le reflet des inquiétudes provoquées par les turbulences sur les marchés financiers.