Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis ont reculé de façon inattendue pour s'afficher au plus bas depuis 7 semaines, selon les données publiées jeudi par le département du Travail.

Publié le 17 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le ministère a enregistré le dépôt de 264 000 demandes d'allocations pendant la semaine close le 12 septembre en données corrigées des variations saisonnières, soit 11 000 de moins que la semaine d'avant.

Les analystes s'attendaient à ce que les inscriptions au chômage restent stables à 275 000.

Le ministère n'indiquait «pas de facteur particulier» pour expliquer cette chute de 4% des demandes d'allocations chômage.

C'est le plus bas niveau depuis la semaine du 18 juillet où 255 000 demandes ont été enregistrées ce qui constituait alors un plancher jamais atteint depuis septembre 1974.

La moyenne sur quatre semaines s'est établie à 272 500, en retrait de 3250 sur la période précédente.

Sur un an, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont en retrait de 8,6%.

Le taux de chômage aux États-Unis en août a atteint son plus bas niveau en sept ans à 5,1%.