L'éditeur et imprimeur Transcontinental (t.tcl.a) a indiqué jeudi que de nouveaux contrats d'impression et sa décision de se lancer dans l'industrie des emballages souples l'avaient aidé à réduire l'impact d'un déclin de ses revenus publicitaires locaux et nationaux.

Publié le 10 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bénéfice net de l'entreprise montréalaise a reculé de 2 % pour s'établir à 43,3 millions de dollars au cours de son troisième trimestre, clos le 31 juillet, par rapport à la même période l'an dernier, alors qu'elle avait profité d'un ajustement fiscal.

Sur une base ajustée, le bénéfice de Transcontinental s'est apprécié de 30,5 % à 48,8 millions de dollars grâce à une amélioration du bénéfice d'exploitation et à une réduction des dépenses financières.

Le bénéfice par action s'est établi à 55 cents, soit 62 cents par action sur une base ajustée.

Les revenus d'ensemble ont été relativement stables, glissant de 0,2 % à 481,9 millions, comparativement à 483 millions au troisième trimestre de 2014.

Transcontinental, le plus grand imprimeur commercial au Canada, continue de s'ajuster au déclin à long terme généralisé des revenus publicitaires dans le secteur de l'imprimé, particulièrement en ce qui a trait aux médias et aux circulaires.

Ces reculs ont été partiellement contrebalancés par une augmentation du volume dans la nouvelle division des emballages, de nouveaux contrats d'impression signés l'an dernier et l'appréciation du dollar américain vis-à-vis de la devise canadienne.

Transcontinental a annoncé le 1er septembre qu'elle allait doubler les revenus de sa division des emballages grâce à son acquisition d'une société américaine pour 80 millions de dollars américains. La nouvelle division devrait avoir un chiffre d'affaires annuel d'environ 150 millions de dollars américains à la suite de la prise de contrôle d'Ultra Flex, établie à Brooklyn, dont les revenus annuels sont d'environ 72 millions américains.

Au terme de son troisième trimestre de l'an dernier, Transcontinental avait affiché un bénéfice net de 44,2 millions, ou 56 cents par action. Le bénéfice ajusté avait été de 37,4 millions, ou 48 cents par action.

L'action de Transcontinental avançait jeudi après-midi de 1,11 $, soit 6,7%, à la Bourse de Toronto, où elle s'échangeait à 17,81 $.