Source ID:; App Source:

Baisse des inscriptions au chômage aux É.-U.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis ont augmenté un peu... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis ont augmenté un peu moins que prévu faisant tomber la moyenne sur quatre semaines au plus bas depuis 15 ans, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

Le ministère a recensé le dépôt de 281 000 nouvelles demandes d'allocations-chômage, en données corrigées des variations saisonnières, pendant la semaine close le 4 avril. Cela représente une augmentation de 5,2% (+14 000) par rapport à la semaine précédente.

Les analystes tablaient sur une hausse un peu supérieure à 285 000.

Le chiffre de la semaine précédente a été modestement révisé en baisse de 1000 à 267 000.

Ce niveau des demandes pour la semaine close le 28 mars représente un plancher qui avait déjà été atteint le 24 janvier dernier. Mais avant cela, il faut remonter à avril 2000 pour observer un si faible niveau de demandes d'allocations chômage, a précisé un statisticien.

Le ministère ne donne pas «de facteur particulier» pour expliquer la remontée des inscriptions au chômage la semaine dernière.

En s'étant inscrites bien en dessous de la barre des 300 000 depuis début mars, les demandes d'allocations-chômage affichent une moyenne sur les quatre dernières semaines en repli de 3000 pour tomber à 282 250, le plus bas niveau depuis le 3 juin 2000, a encore indiqué le ministère.

Sur un an, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage ont chuté de 9,3% présentant 29 000 inscriptions de moins.

Le taux de chômage pour le mois de mars est resté stable à 5,5%.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer