Wind Mobile a trouvé son nouveau chef de la direction en la personne d'Alek Krstajic, le fondateur et ancien grand patron de Public Mobile.

LA PRESSE CANADIENNE

Les deux entreprises faisaient partie des nouveaux joueurs du secteur des télécommunications sans fil qui ont émergé il y a quelques années, après qu'Ottawa eut mis en place certaines mesures pour favoriser la concurrence au sein de cette industrie.

Public Mobile a depuis été rachetée par Telus [[|ticker sym='T.T'|]] .

Le fondateur de Wind Mobile, Anthony Lacavera, sera aussi remplacé au poste de président du conseil, mais la société a précisé qu'il jouerait toujours un rôle actif en tant que président honorifique.

Selon M. Lacavera, Wind Mobile sera plus forte avec les expériences que M. Krstajic a cumulées chez Public Mobile, Bell Mobilité et Rogers Communications.

Le conseil d'administration de la société torontoise accueillera en tout trois nouveaux membres, incluant Rob MacLellan, président de Northleaf Capital Partners, qui remplacera M. Lacavera au poste de président.

Le chef de la direction par intérim de Wind Mobile, Pietro Cordova, retournera pour sa part chez Vimpelcom - une société russo-hollandaise qui était le propriétaire majoritaire de Wind Mobile jusqu'à ce qu'elle soit rachetée par un consortium.