Source ID:; App Source:

Valeant bonifie son offre sur Salix

Valeant Pharmaceuticals a bonifié lundi son offre pour Salix Pharmaceuticals (SLXP)... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
New York

Valeant Pharmaceuticals a bonifié lundi son offre pour Salix Pharmaceuticals (SLXP) pour la porter à 11,1 milliards de dollars US, ce qui a convaincu sa rivale Endo International d'abandonner sa proposition et de laisser la voie libre à Valeant.

La nouvelle offre amicale pour la société établie en Caroline du Nord est de 173 $ US par action de Salix, en hausse par rapport à celle de 158 $ US par action présentée précédemment. La proposition d'Endo était évaluée à environ 175 $ US en actions et en espèces.

Les entreprises ont précisé que la nouvelle offre de Valeant évaluait Salix à environ 15,8 milliards de dollars US, en incluant la dette.

En retirant son offre pour Salix, l'irlandaise Endo a précisé qu'elle chercherait à assurer sa croissance autrement.

«Même si nous sommes déçus par ce dénouement, nous avons été disciplinés, et nous continuerons de l'être, dans notre approche pour les acquisitions potentielles», a déclaré Endo dans un communiqué.

La victoire apparente de Valeant survient quelques mois après sa défaite dans la bataille pour la prise de contrôle d'Allergan, le fabricant du traitement antirides Botox, qui a éventuellement été acquis par Actavis.

«Cette offre révisée accorde un montant tout en espèces pour les actionnaires de Salix et une prime significative, en plus de la certitude d'être conclue d'ici le 1er avril», a affirmé lundi le chef de la direction de Valeant, Micheal Pearson.

La date de clôture du 1er avril est conditionnelle au dépôt d'un nombre minimal d'actions. Cependant, le prix offert pour chaque action reculera à 158 $ US si les conditions de l'offre ne sont pas respectées d'ici le 8 avril. L'indemnité de rupture a été augmentée de 100 millions US à 456 millions US, en plus des frais.

Valeant s'attend à ce que l'acquisition de Salix - la plus importante de son histoire - ne contribue que modestement à son résultat par action de 2015, mais elle prévoit une croissance de 20 % en 2016. La société mise notamment sur l'approbation du Xifaxan, un traitement contre le syndrome du côlon irritable avec diarrhée, par la Food and Drug Administration des États-Unis.

Le président et chef de la direction de Salix, Thomas D'Alonzo, a estimé que l'offre révisée de Valeant reconnaissait à sa juste valeur l'entreprise spécialisée dans les traitements gastro-intestinaux.

L'analyste Neil Maruoka, de Canaccord Genuity, a jugé que l'offre toute en espèces de Valeant offrait plus de certitude aux actionnaires de Salix et que la clôture de la transaction serait plus rapide.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer