Les ventes de détail aux États-Unis ont reculé en février pour le troisième mois consécutif et à la surprise des analystes, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Commerce.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'indice des ventes des détaillants et restaurants a reculé de 0,6% par rapport à janvier, en données corrigées des variations saisonnières, après avoir déjà glissé de 0,8% le mois précédent.

Les analystes se montraient beaucoup plus optimistes et tablaient sur un rebond de 0,4%.

Les ventes de stations-service, qui avaient plombé l'indice ces derniers mois sur fond de chute des cours du pétrole, ont pourtant connu un fort rebond en février (+1,5%).

Mais l'indice a été tiré à la baisse par un fort recul des ventes de voitures et de pièces détachées qui ont cédé 2,5% en un mois, soit leur plus forte chute depuis un an, indique le ministère.

En excluant ce secteur, les ventes au détail affichent d'ailleurs une baisse beaucoup plus limitée de -0,1%.

Les matériaux de construction (-2,3%) ou les appareils électroniques (-1,2%) ont eux également basculé dans le rouge et tiré l'indice à la baisse, selon les données officielles.

Les chiffres des ventes au détail donnent une première idée de l'évolution des dépenses de consommation des ménages, moteur traditionnel de la croissance économique américaine. Ils ne fournissent toutefois qu'une information partielle dans la mesure où les Américains consomment davantage de services.