Source ID:; App Source:

Le secteur manufacturier canadien en repli

Une mesure de l'activité manufacturière canadienne indique que le secteur s'est... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Une mesure de l'activité manufacturière canadienne indique que le secteur s'est replié en février, affichant même son plus bas niveau depuis le début de l'enquête mensuelle, il y a plus de quatre ans.

L'«Indice PMI RBC» des directeurs d'achats de l'industrie manufacturière canadienne est passé de 51,0 en janvier à 48,7 en février, après correction des variations saisonnières, mettant ainsi un terme à une période de 21 mois consécutifs d'expansion.

Lorsque cet indice passe sous la barre de 50,0, les analystes considèrent que le secteur est en contraction.

L'Indice PMI est issu d'une enquête mensuelle menée par la RBC en partenariat avec le fournisseur d'information financière Markit et l'Association de la gestion de la chaîne d'approvisionnement.

Selon la banque, les résultats de l'enquête signalent également un recul du volume des nouvelles commandes et de l'emploi dans le secteur manufacturier. Le fléchissement de la demande a par ailleurs accru la prudence des entreprises en matière de gestion des stocks et entraîné un repli des achats d'intrants en février, commente la RBC.

Le repli de l'indice met en évidence une légère détérioration de la conjoncture dans le secteur de la fabrication, estime-t-on.

Selon la RBC, les résultats de février reflètent la baisse de confiance provoquée par l'effondrement des prix du pétrole, notamment dans les régions du pays dont l'économie est la plus fortement axée sur l'énergie.

Mais alors que ces effets s'estompent au fil du temps, la faiblesse du taux de change du dollar canadien et la vigueur accrue de l'économie américaine devraient susciter une hausse d'optimisme dans les marchés, estime la banque.

L'étude de février révèle par ailleurs que la production, les nouvelles commandes et l'emploi se sont tous repliés en février, et que l'affaiblissement du taux de change a provoqué une inflation «accélérée et soutenue» des prix des intrants.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer