Les prix à la consommation aux États-Unis ont de nouveau baissé en janvier mais sur un an l'inflation est tombée dans le rouge pour la première fois depuis 2009, selon l'indice CPI publié jeudi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'indice des prix à la consommation a reculé de 0,7% en janvier en données corrigées des variations saisonnières, a annoncé le département du Travail. Les analystes s'attendaient à une baisse de 0,6%.

Ce repli est le plus important depuis fin 2008, en pleine crise financière. Il reflète principalement la chute des prix des carburants qui ont reculé de 9,7%.

Hors alimentation et énergie, les prix sont en légère hausse de 0,2%.

Sur un an, l'indice des prix à la consommation est en recul de 0,1%, tombant en territoire négatif pour la première fois depuis octobre 2009.

La Réserve fédérale qui vise un objectif idéal de 2% d'inflation a prévenu à plusieurs reprises que, du fait de l'effondrement des prix de l'énergie, l'inflation allait encore baisser à court terme avant de remonter progressivement vers son objectif.