Le titre de Québecor (T.QBR.B) a accusé le coup hier, après qu'un des principaux détenteurs de ses actions a fait savoir qu'il avait encore réduit sa participation dans l'entreprise.

LA PRESSE

Le gestionnaire de fonds Beutel, Goodman & Company, de Toronto, a réduit sa participation dans le capital-actions de Québecor à 9,97%, selon des documents déposés aux organismes de réglementation.

L'action de Québecor a perdu 40 cents quand la nouvelle a été connue. Le titre a fini la journée à 32,06 cents, en baisse de 1,2%. Depuis un an, l'action de Québecor a varié entre 23,43$ et 33,91$.

C'est la deuxième fois en quelques mois que Beutel, Goodman & Company réduit sa participation dans Québecor. En avril dernier, la firme avait une participation de 22,8% dans la société mère de Vidéotron et du Groupe TVA. Cette participation avait été réduite à 11,2% deux mois plus tard, et maintenant elle est à 9,97%.

Maintenant que sa part est passée sous la barre de 10%, Beutel, Goodman n'est plus obligée de divulguer ses autres transactions de vente d'actions de Québecor, s'il y en a d'autres.

Pierre Karl Péladeau, qui poursuit maintenant sa carrière en politique, contrôle toujours Québecor grâce aux actions à vote multiple qu'il détient et qui lui donnent 75% des droits de vote.