Les dépenses des ménages aux États-Unis sont tombées dans le rouge en décembre, marquant le pas après la période des soldes monstre de novembre, mais leurs revenus ont toutefois continué à augmenter, selon les données publiées lundi par le département du Commerce.

Publié le 2 févr. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Les dépenses de consommation ont cédé 0,3% par rapport à novembre, en données corrigées des variations saisonnières, en ligne avec les prévisions des analystes qui tablaient sur une baisse de 0,2%.

Ce recul intervient après une forte hausse en novembre (+0,5%), un mois marqué par la période de rabais et de promotions qui suit la fête de Thanksgiving aux États-Unis, le «Black Friday», et donne un traditionnel coup de pouce à la consommation.

Le dernier recul des dépenses des ménages américains était d'ailleurs déjà intervenu exactement à la même période de l'année, en décembre 2013.

En décembre dernier, le revenu des ménages a, lui, continué à augmenter en au même rythme de croisière qu'en novembre (+0,3%) et conformément aux attentes des analystes, selon les données du ministère.

Leur revenu disponible a augmenté au même rythme.

Moins dépensiers, les ménages américains ont par ailleurs vu leur taux d'épargne passer en un mois de 4,3% à 4,9%, indique le ministère.