Source ID:; App Source:

Le taux de chômage révisé en hausse à 6,7% au Canada

Pour l'ensemble de l'année, l'économie canadienne a créé... (Photo Ryan Remiorz, archives PC)

Agrandir

Pour l'ensemble de l'année, l'économie canadienne a créé 121 300 emplois soit nettement moins que les 186 000 créations annoncées le 9 janvier lors de la publication des chiffres mensuels.

Photo Ryan Remiorz, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ottawa

Le taux de chômage au Canada s'est établi à 6,7% fin 2014, un chiffre révisé à la hausse après une première publication à 6,6% en raison d'une surestimation des emplois créés, a indiqué mercredi l'institut canadien de la statistique.

Pour l'ensemble de l'année, l'économie a créé 121 300 emplois soit nettement moins que les 186 000 créations annoncées le 9 janvier lors de la publication des chiffres mensuels.

Ce taux de chômage à 6,7% en fin d'année est toutefois en repli comparativement aux 7,2% de la population active inscrite au chômage en décembre 2013, a indiqué Statistique Canada en notant que ce taux de chômage a même touché un plus bas depuis cinq ans en octobre à 6,6%.

Le Canada a observé une détérioration de son marché du travail comparativement à la croissance des actifs. Cette population (15 ans et plus) a augmenté de 1,1% l'an dernier quand le taux d'emploi a reculé à 61,3% (-0,2 point). Le nombre d'employés du secteur privé a augmenté et il a peu varié pour le secteur public et la catégorie des travailleurs autonomes.

L'emploi a progressé plus vite à l'Ouest que dans les provinces de la côte Atlantique. Ainsi, en Alberta, la riche province pétrolière, l'emploi a augmenté de 2,8% l'an dernier avec 63 000 créations de postes.

Mais la chute des prix du pétrole et la réduction des investissements de groupes pétroliers dans l'exploitation du pétrole des sables bitumineux, compte tenu d'une rentabilité improbable à ces niveaux de prix du baril sur les marchés mondiaux, devraient peser sur l'emploi dans cette province. La semaine dernière, le Conference Board, une organisation proche du patronat, a jugé que l'Alberta pourrait plonger en récession en raison de cette chute des prix du pétrole.

Les créations d'emplois pour les hommes de 25 à 54 ans ont augmenté de 74 800 unités et le taux de chômage de cette catégorie a baissé à 5,6% (-0,9 point), un niveau jamais observé depuis l'automne 2008, a indiqué Statistique Canada. Pour les femmes, l'emploi est resté pratiquement stable

En décembre 2014, l'emploi chez les femmes de 25 à 54 ans a progressé de 11 800 postes et le taux de chômage a reculé à 5,3% (-0,4 point).




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer