L'inflation sur un an aux États-Unis est restée stable en octobre, selon l'indice des prix associé aux dépenses de consommation (PCE) publié mercredi par le département du Commerce.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La hausse des prix sur un an s'est élevée à 1,4% comme en septembre et comme l'escomptaient les analystes. Sans les secteurs volatils de l'énergie et de l'alimentation, la hausse des prix est plus forte à 1,6% contre 1,5% en septembre.

L'indice PCE, une mesure de l'inflation très observée par la Réserve fédérale (Fed), n'a donc pas avancé vers l'objectif à moyen terme de la banque centrale qui est de 2%. Son plus haut point en près de deux ans a été atteint en mai dernier à 1,7%.

Les prix sont comprimés notamment par une forte baisse des coûts de l'énergie qui montrent un recul de 1,9% sur un an en octobre. Les prix de l'alimentation sont eux en hausse de 2,5%. Les prix des biens sont en léger recul de 0,2%, tirés à la baisse par une chute des prix des biens durables (-2,2%).

Sur un mois, l'inflation est de 0,1% en octobre comme en septembre. Sans l'alimentation et l'énergie, elle s'établit à 0,2%.

Selon l'autre indice des prix à la consommation (CPI) publié le 20 novembre, généralement un peu supérieur à l'indice PCE, la hausse des prix en glissement annuel est aussi restée stable en octobre à 1,7% comme en septembre.